Workplace

Inata : Roch Kaboré rejette le rapport et demande de situer « clairement les responsabilités et sans zones d’ombre »

Le président du Faso Roch Kaboré a rejeté les conclusions de l’enquête sur la sanglante attaque terroriste d’Inata, donnant dix jours pour recevoir un nouveau rapport situant « clairement les responsabilités et sans zones d’ombre ».

Workplace
Annonces
Workplace

Selon le quotidien public Sidwaya qui donne l’information dans son édition du lundi, le nouveau rapport est attendu au plus tard, le 13 décembre 2021.

Le 14 novembre 2021, une attaque terroriste contre un détachement, a ôté  la vie à une soixantaine de personnes, en très grande majorité des gendarmes à Inata dans le Nord du pays.

L’hypothèse selon laquelle les gendarmes étaient à cours de vivres et ont lancé des SOS pendant deux semaines sans succès, a jeté provoqué une grave crise sociopolitique, caractérisée par des marches et des appels à démission du chef de l’État.

Dans un discours à la Nation Roch Kaboré tard dans la nuit du 25 novembre, le président Kaboré a promis qu’il prendrait des sanctions contre toutes les personnes qui seront incriminées dans le rapport.

Joignant l’acte à la parole, il a également récemment opéré des vastes changements au sein de la gendarmerie et de l’armée pour mieux mener la lutte antiterroriste.

Un gouvernement « resserré et de combat » est également attendu.

Avec l’Agence d’information du Burkina

Workplace