Workplace

Guinée-Conakry : trois nouveaux ministres de l’ancien régime placés sous mandat de dépôt

Damatang Albert Camara, Ibrahima Kourouma et Mamadi Camara, anciens ministres du gouvernement déchu du président Alpha Condé ont été inculpés jeudi par la cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF), ont rapporté des médias locaux guinéens.

« Deux anciens ministres du régime Alpha Condé, Albert Damatang Camara et Ibrahima Kourouma ont été inculpés et déposés à la maison d’arrêt de Conakry », a indiqué jeudi l’agence d’état guinéen ‘’Agpguinee.com’’.

Pour sa par, « L’ancien ministre de l’Economie et des Finances, Mamadi Camara, est placé sous contrôle judiciaire », a soutenu le site électronique ‘’guineenews.org’’ confirmant l’incarcération de Albert Damatang Camara et Ibrahima Kourouma, respectivement ministres de la Sécurité et de la Ville et de l’Aménagement du Territoire sous l’ère Alpha Condé.

Déférés mercredi à la CRIEF, une juridiction spéciale mise en place par la junte militaire pour la lutte contre les crimes économiques, après trois jours d’audition à la direction centrale des investigations judiciaires de la gendarmerie nationale, les trois dignitaires du régime de Condé sont poursuivis pour détournement et complicité de détournement des deniers publics, enrichissement illicite, corruption et blanchiment.

Ils retrouvent en prison l’ancien Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana et les ex ministres Mohamed Diané et Oyé Guilavogui, placés sous mandat de dépôt le 6 avril pour les mêmes délits présumés.

Leur camarade d’infortune Zakaria Coulibaly, ministre des Hydrocarbures sous le régime Condé a bénéficié mercredi d’une liberté provisoire.

L’audience en référé devant la CRIEF pour ces quatre dignitaires s’est tenue jeudi à huis-clos après un premier renvoi.

Le délibéré est programmé pour le 26 avril selon “africaguinee.com”.

Agence Anadolu

Workplace