Workplace

Gestion du Covid-19 : le chef du Gouvernement fait le point

Extrait du Discours sur la situation nationale prononcé par le Premier ministre Christophe DABIRE ce 20 mai 2021.

“L’année 2020 a aussi été caractérisée par l’apparition de la pandémie du COVID-19 dans notre pays.
Comme partout ailleurs dans le monde, le Gouvernement a, dans un premier temps, appréhendé la propagation de cette pandémie et ses conséquences sous l’angle purement sanitaire.
Cette perception a amené le Gouvernement à adopter un Plan de préparation et de riposte d’un coût d’environ 160 milliards de FCFA pour endiguer la transmission communautaire de la maladie et assurer, le cas échéant, la prise en charge hospitalière des cas graves.
Cette phase de notre lutte contre le coronavirus a été gérée par les professionnels de la santé, les volontaires et les agents communautaires, organisés par le Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (CORUS).
Les leçons apprises de la gestion de cette crise sanitaire et l’ampleur de ses effets sur le développement de notre pays, ont inspiré le Président du Faso, à ordonner la création du Comité national de gestion de la crise du COVID-19 dont la mission est d’apporter une réponse holistique aux conséquences néfastes de cette pandémie.
Dès lors, le Gouvernement a adopté le plan national de riposte au COVID-19. D’un montant de 391 milliards FCFA, ce plan prend en compte la réponse sanitaire ainsi que la couverture des mesures sociales et de relance économique annoncées par le Chef de l’Etat, dans son adresse à la Nation, le 02 avril 2020.
Je m’en voudrais de ne pas souligner la contribution de nos partenaires techniques et financiers dont les conseils avisés ont fait évoluer positivement notre manière d’appréhender les différentes facettes du COVID-19.

(…) Le Gouvernement prépare la phase d’introduction du vaccin dans notre pays.

Prenant appui sur notre longue et riche expérience en matière de vaccination, un plan national de déploiement de l’opération a été élaboré à cet effet.

Ce document fait le point de la logistique disponible et des capacités de notre système de santé à gérer le processus lié à la particularité de ces vaccins.

Il définit également les populations cibles à prioriser et la communication à entreprendre, afin de favoriser une adhésion volontaire et massive à la campagne”.

Workplace