Workplace

Fusion de partis sankaristes : une commission conjointe pour préparer le Congrès

L’Union pour la Renaissance / Parti Sankariste (UNIR/PS) et le Mouvement Patriotique pour le Salut (MPS) ont procédé ce jeudi 30 septembre à l’installation d’une commission conjointe d’organisation du congrès de fusion, prévu pour les 30, 31 octobre et le 1er novembre 2021. Cette commission sera co-présidée par Halidou Sanfo de l’UNIR/PS et Job Ouédraogo du MPS. Tous les deux ont été officiellement investis en présence Maître Bénéwendé Stanislas Sankara, président de l’UNIR/PS, et Dr Rose Drabo, vice-présidente du MPS.

Le député Halidou Sanfo, Président de la Commision conjointe d’organisation

La Commission conjointe d’organisation du congrès de fusion a pour feuille de route, à travers des sous-commissions, l’exécution des missions ayant trait à la bonne tenue du congrès.

Les sous-commissions sont au nombre de 12. 58 membres seront chargés de leur animation.

Pour le député Halidou Sanfo, cette démarche, en plus de la confiance qu’elle dégage, est un engagement à faire de ce congrès une réussite totale. «Tout le Burkina Faso nous attend par rapport à la réussite de ce congrès… On n’a qu’un mois pour faire ce travail, et nous allons aller au charbon», a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Maître Bénéwendé Stanislas Sankara, président de l’UNIR/PS, a fait savoir que les principes d’obédience sankaristes sont des valeurs partagées au sein des différents parti qui participent à cette fusion.

Sur le congrès à proprement dit, maître Sankara a assuré qu’il sera inclusif. «Organiser un congrès d’une telle envergure n’est pas chose aisée. Nous le voulons participatif et inclusif. Tout le monde sera pris en compte», a-t-il lancé.

Une réunion de prise de contact des différentes sous-commissions est prévue pour le 04 octobre 2021.

Workplace