Formation militaire initiale : le GIFA livre 500 personnels à la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers

500 personnels du contingent 2023, destinés à la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers, ont fini leur formation militaire initiale au sein du Groupement d’instruction des forces armées (GIFA). La cérémonie officielle de leur présentation au drapeau et de remise de leurs attributs de soldats de 2e classe a eu lieu le vendredi 5 juillet 2024 à Bobo-Dioulasso.

Le contingent 2023 de la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers (BNSP) a fini sa Formation militaire initiale (FMI) effectuée au sein du Groupement d’instruction des forces armées (GIFA) à Bobo-Dioulasso. La cérémonie officielle de présentation au drapeau s’est déroulée dans la matinée du vendredi 5 juillet 2024 dans l’enceinte du Camp Ouézzin Coulibaly à Bobo-Dioulasso.

Annonces

Ils sont au total 500 personnels dont 37 filles avec un âge moyen de 22 ans avec un niveau d’étude allant de la classe de 4e à celui universitaire à avoir réussi cette formation qui a duré 6 mois. Selon le commandant du GIFA, le Chef de bataillon Yves Bambara, la cuvée a suivi une FMI articulée en trois phases.

Il s’agit de l’adaptation, de l’aguerrissement et de la consolidation des acquis. Ils ont subi des modules de formation tels que l’entrainement physique militaire et sportif, l’instruction sur le tir, l’armement et l’instruction sur les engins explosifs improvisés. La formation, à en croire Yves Bambara, a été méticuleusement administrée.

« Ces jeunes ont atteint avec honneur et dignité les objectifs de la formation qui consistait à leur inculquer un esprit militaire et faire d’eux des combattants », s’est félicité le Chef de bataillon Bambara. Le premier responsable du GIFA  a par ailleurs invité les nouveaux soldats de la 2e classe à persévérer dans l’effort, la discipline afin de relever les défis qui les attendent.

Yves Bambara a aussi témoigné sa gratitude à tous ceux qui ont contribué à la réussite de la formation. Il a entre autres cité la hiérarchie militaire, les autorités administratives, religieuses et coutumières et les cadres et les instructeurs du GIFA. La cérémonie du jour a aussi été marquée par des séances de démonstrations des connaissances acquises par les nouveaux soldats et une parade militaire.

Il est à souligner que ces jeunes soldats seront mis à la disposition de l’Ecole nationale des sapeurs-pompiers (ENASAP) pour la formation spécifique des soldats du feu.

Avec AIB