Workplace

Football : clap de fin pour Préjudice Nacoulma

C’est décidément une page de l’histoire du football burkinabè qui se tourne ces derniers temps. Après Aristide Bancé et Jonathan Pitroipa, un autre étalon des belles épopées de 2013 et 2017 range les crampons.


Selon notre confrère Lassina Sawadogo, Préjudice Nacoulma (50 sélections, 13 buts) a définitivement pris sa retraite.
Préjuce Nacoulma a été formé au Club de Football de Ouagadougou (CFO). En 2006, il rejoint la Pologne et le Granica Lubycza Królewska. Puis, au Hetman Zamość, il arpente la III Liga, le championnat de quatrième division, avant d’être prêté courant 2007 au Stal Stalowa Wola qui évolue en deuxième division. Le Burkinabè connaîtra ensuite un beau parcours dans des clubs d’envergures de la Pologne avant de s’envoler vers la Turquie puis la France suite à sa belle prestation à la CAN 2017, laissant de beaux souvenirs en Bretagne (région française) avec le FC Nantes.

En sélection nationale, il inscrit la bagatelle de 13 buts en 50 sélections. Il a notamment participé à la Coupe d’Afrique des Nations de 2012, puis à celle de 2013, avec le Burkina Faso. Lors de cette deenière CAN, il atteint et joue la finale, perdue contre le Nigeria. Les Burkinabè retiendront sans doute sa prestation à la CAN 2017 où il a émerveillé plus d’un, avec son jeu athlétique et décisif.
L’international burkinabè qui aura 34 ans ce 21 avril, referme ainsi la fenêtre d’une belle carrière de plus de 15 ans.

Workplace