Workplace

Financement de la presse privée : le FAPP lance l’appel à projets 2021

Le Fonds d’Appui à la Presse Privée (FAPP) a organisé une conférence de presse dans la matinée de ce vendredi 10 septembre 2021 au siège de la structure à Ouagadougou. L’objet de la conférence était l’annonce du lancement de l’appel à projets 2021.

Workplace
Annonces
Workplace

Le Directeur Général du FAPP, Ag Ibrahim Mohamed, a indiqué dans sa déclaration que cette conférence de presse portait sur le lancement de l’appel à projets 2021, pour le financement des projets structurants des entreprises de presse privées.

Il a également affirmé que la réception des dossiers débutera le 30 septembre 2021, et prendra fin le 29 octobre 2021. En effet, selon lui, le Comité de financement tiendra une session le 22 novembre 2021. La publication des résultats est prévue pour le 26 novembre 2021.

Ag Ibrahim Mohamed a ajouté que le crédit du FAPP est ouvert aux entreprises de presse privées individuelles et aux organisations professionnelles de médias. Plusieurs entreprises peuvent également se constituer en groupement pour présenter un projet collectif.

<< Les entreprises de presse privées et les organisations peuvent prétendre à trois types de crédits, notamment le crédit de trésorerie accordé pour une durée de 12 mois, d’un montant de 1000 000 FCFA à 9 000 000 FCFA; le crédit d’équipement d’une durée de 60 mois avec un montant de 5000 000 FCFA à 50 000 000 FCFA; et le crédit d’investissement d’une durée de 60 mois pour un montant minimum de 50 000 000 FCFA. Le taux d’intérêt est de 4% Hors Taxes. Les frais de dossiers sont de 1% du montant accordé >>, a précisé le Directeur Général du FAPP.

Ag Ibrahim Mohamed

Le premier responsable du FAPP a en outre expliqué que les candidats à l’appel à projets 2021 doivent remplir certaines conditions, notamment, disposer des documents de création et de fonctionnement, être légalement reconnus, être inscrits au registre de commerce et du crédit mobilier, être à jour vis à vis de la réglementation du secteur des médias privés et aussi de la réglementation fiscale et sociale.

Pour M. Ag Ibrahim, les garanties qui sont demandées aux entreprises de presse sont la caution solidaire du promoteur, le nantissement des équipements à acquérir, et les hypothèques.

Il a par ailleurs souligné qu’en vue de faciliter la mise à disposition du crédit, le Fonds d’Appui à la Presse Privée a décidé de remettre la liste des documents à fournir à la WBI à toutes les entreprises de presse privées qui seront bénéficiaires de l’appel à projets 2021.

Le Directeur Général du FAPP a terminé en affirmant que cet appel à projets 2021 est le troisième depuis la mise en oeuvre du volet crédit du FAPP. A ce jour, ce sont 13 entreprises de presse privées qui ont pu bénéficier du soutien du FAPP pour la réalisation de leurs projets, pour un coût total de 358 598 973 FCFA.

Workplace