Workplace

FESPACO 2021 : quand l’ombre de Sankara plane sur l’ouverture

La 27ème édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) a ouvert ses portes dans l’après-midi de ce samedi 16 octobre 2021 au Palais des sports de Ouaga 2000. Une cérémonie dont le goût a été relevé par une chanson sur Sankara.

La présente édition est placée sous le thème « Cinémas d’Afrique et de la Diaspora : nouveaux regards, nouveaux défis ». Le clap a été donné par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Des prestations d’artistes d’ici et d’ailleurs ont aussi été les temps forts de cette cérémonie d’ouverture. Une cérémonie qui a connu la présence du président de l’Assemblée Nationale, Alassane Bala Sakandé, de membres du gouvernement, d’autorités coutumières, religieuses, militaires et paramilitaires, de diplomates, etc.

Le Sénégal, pays d’honneur du FESPACO, était représenté par une délégation.

Répondant aux questions de la presse, le président du Faso a tenu à saluer la résilience du peuple burkinabè : « Je voudrais saluer la tenue de cette édition du FESPACO qui marque la résilience du peuple burkinabè face à la crise sanitaire et sécuritaire qui secouent le pays ».

Il faut noter qu’au lendemain du 34e anniversaire de l’assassinat du président Sankara, son ombre a plané sur la cuvette du Palais des sports. En effet, l’artiste burkinabè Smockey, en featuring avec le sénégalais Awadi, a presté sur le titre « Thomas Sankara ». Une chanson qui a été appréciée par le public. Cris et applaudissements ont retenti dans le Palais des sports.

Sur 1132 films inscrits, ce sont 239 qui ont été sélectionnés pour cette édition.

En rappel, le FESPACO, initialement prévu pour se tenir du 27 février au 06 mars, avait été reporté en raison de la COVID-19, à la date du 16 au 23 octobre 2021.

Workplace