Fakenews du minicar : voici les faits à l’origine

Dans la matinée du dimanche 06 juin 2021, au lendemain d’une attaque ayant coûté la vie à 160 personnes à Solhan, dans la province du Yagha, plusieurs médias ont annoncé que des occupants d’un minicar ont été interceptés et exécutés par des terroristes.

L’Etat-major général des Armées et le Gouverneur du Sahel ont démenti cette information, à travers des communiqués. Mais quels sont les faits à l’origine de ces Fakenews?

Selon des sources locales contactées par ACTUALITE.BF, tout est parti du fait qu’un minibus, qui allait au marché de Titabé (dans le Yagha), s’est embourbé dans la zone de Sampelga (province du Séno). Ayant tenté veinement de sortir le véhicule de la boue, des passagers, fatigués, sont allés se coucher non loin de la voie, en attendant un dépannage. « C’est ayant vu de ces personnes couchées, et dans le contexte de psychose, que des gens ont rapporté à des médias que les occupants d’un minicar ont été exécutés », a dit une de nos sources.

En rappel, suite à la diffusion de cette infirmation erronnée par Oméga FM, le redacteur en chef de la radio a été relevé de ses fonctions.