Workplace

Exploitation minière : la société Roxgold veut s’investir plus au Burkina Faso

Le premier ministre Christophe Dabiré a reçu en audience ce lundi 30 août 2021, le Président Directeur Général du Groupe Fortuna Silver Mines, M. Jorge Alberto Ganoza. Il était question d’échanges autour de la fusion-acquisition entre ce groupe canadien évoluant dans l’exploitation minière, et la société minière Roxgold, qui exploite la mine d’or à Yaramoko, dans la commune de Bagassi.

A sa sortie d’audience, Jorge Alberto Ganoza a confié à la presse qu’ils sont venus se présenter au Premier ministre, pour lui expliquer leurs opérations, et s’engager à continuer à investir au Burkina Faso. Selon lui, le groupe est satisfait de sa présence sur le territoire burkinabè. Une terre attractive en matière d’exploitation minière, dira-t-il.

Selon le Président du Groupe Fortuna Silver Mines, en 2016, la mine d’or de Yaramoko, dans la commune de Bagassi, entrait en service par la société minière canadienne Roxgold. Il a ajouté que désormais, cette société fusionne ses actions avec celles du Groupe Fortuna Silver Mines, une autre société minière canadienne active depuis les années 1990.

Toujours selon le président, les deux parties ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, car ils continuent de faire de l’exploration, d’investir, en vue d’accroître la production. Toute chose qui, pour lui, serait aussi profitable au Burkina Faso. Le groupe Fortuna Silver Mines exploite dans d’autres parties du Burkina.

Workplace