Workplace

Elections de novembre 2020 : le MPP/Kadiogo fait son bilan

La section provinciale du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) a tenu une conférence ce samedi 15 mai 2021 à la Maison de la jeunesse et de la culture Jean-Pierre GUINGANE de Ouagadougou. Une activité placée sous le thème : “Renforcement de la cohésion et de l’efficacité des structures du parti : Bilan et perspectives”. Cinq points étaient à l’ordre du jour, à savoir : la situation nationale ; la vie du parti ; le bilan des élections présidentielle et législatives du 22 novembre 2020; la mise en œuvre du programme quinquennal (2021-2025) du président du Faso ; et les perspectives. Etaient présents au présidium, entre autres, le 1er vice-président du parti, Clément P. SAWADOGO; le Coordonnateur de la section, Paul Ismaël OUEDRAOGO; et le Secrétaire général de la section, Aimé ZONGO.

Workplace
Annonces
Workplace

Dans le rapport de la conférence, sur le plan sécuritaire, le MPP/Kadiogo a déploré les drames vecus par les populations, et a salué la détermination et l’esprit patriotique dont font preuve les forces de défense et de sécurité (FDS) et les volontaires pour la défense de la patrie (VDP) depuis 2016.

En ce qui concerne la situation sanitaire, les militants MPP du Kadiogo estiment que, grâce aux mesures prises par le gouvernement et les partis politiques, la propagation de la Covid-19 a été globalement maitrisée au cours de la campagne électorale. Pour eux, c’est le lieu de saluer et de magnifier le courage du personnel de santé.

En abordant la question de la fronde sociale, les militants pensent qu’elle est caractérisée par une accalmie globale suite, non seulement aux solutions apportées par le gouvernement à plusieurs revendications, mais aussi, aux clauses de trêve sociale obtenues entre les différentes parties.

Toujours selon le rapport, le sujet phare de l’actualité politique nationale est sans conteste la question de la réconciliation nationale, dont la bonne maitrise passe par l’exposé de six points qui sont, entre autres, la définition de la réconciliation nationale, les schémas de la mise en œuvre du processus, et le mécanisme de suivi dudit processus par le parti.

Au sujet de la vie du MPP, il ressort du rapport que le renouvellement des structures du parti a abouti à la mise en place de bureaux valides, conformément aux dispositions des directives signées à cet effet. Des manquements ont également été relevés. Il s’agit de la méconnaissance des dispositions des textes fondamentaux par certains militants, du non-respect des dispositions des textes, et de la faible formation politique de certains militants.

Concernant le bilan des élections couplées passées, à la présidentielle, sur un suffrage exprimé de 631 088, le MPP a obtenu 60,25% au Kadiogo, soit 38,13% comme contribution de la province au plan national à l’élection du président Roch Marc Christian KABORE. A l’issue des élections, le candidat du MPP a été élu avec 57,87% des suffrages exprimés.

Concernant les législatives, le MPP a obtenu quatre députés sur neuf dans la province du Kadiogo. Des résultats positifs qui rejouissent les militants.

La mise en œuvre du programme quinquennal au niveau de la province consistera à travailler en synergie avec les ministres en charge des programmes, de communiquer suffisamment sur le programme quinquennal avec les populations de la province, et de travailler à mieux contenir la fronde sociale et à parachever les réformes sur la mise à plat des salaires.

Workplace