Workplace

Éclairages solaires à Ouagadougou : l’AOPS alerte sur la défaillance des lampadaires

L’Association pour l’Œuvre et la Prospérité Sociale (AOPS) a fait une incursion dans plusieurs artères de la ville de Ouagadougou, afin de constater l’état des lampadaires solaires. C’était dans la soirée du vendredi 30 juillet 2021. La presse qui a accompagné l’association, a constaté avec stupéfaction les défaillances des éclairages.

L’itinéraire de la tournée a été tracé devant le Palais de la jeunesse et de la culture Jean Pierre Guingané à Cissin. Le cheminement traversait trois quartiers, à savoir Pissy, Bonheur-ville et Sondogo. Sur la route du Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Pissy, pour le premier constat, la plupart des lampadaires étaient défaillants. Sur la cinquantaine de lampadaires qui séparent le château de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) du CMA, un seul était fonctionnel.

La devanture de l’hôpital était sombre. Il fallait parcourir 100 mètres pour voir une ampoule qui clignotait. Le président de l’AOPS , Gaston Dimtoumda, a dit avoir entrepris cette tournée avec la presse sur la base des dénonciations de citoyens. «A quoi sert de faire la promotion de l’énergie solaire s’il n’y a pas de suivi ? A quoi sert de poser des lampadaires solaires s’ils doivent être hors service dès le lendemain ? », s’est-il questionné.

Sayouba Kaboré, marchand au bord de la voie du CMA, a témoigné avec résignation : «Au début, je faisais des publications sur mon compte Facebook pour interpeller les autorités, mais ça n’a intéressé personne. Aucune réaction! Maintenant, j’observe ».

Le premier responsable de l’AOPS a interpellé l’Etat à plus de vigilance dans le suivi des marchés publics. Il a proposé aussi la mise en place d’un comité de suivi permanent sur l’éclairage public, avec un concours de l’AOPS.


En rappel, l’Association pour l’œuvre et la prospérité sociale (AOPS) a été créée en 2007. Elle existe sur toute l’étendue du territoire national, et a pour vocation la veille citoyenne.

Workplace