Workplace

Déou et Oursi : neuf civils tués par des frappes de drones contre des terroristes

Photo d'ullustration : Un drone Bayrakdar TB2. Source : Agence Anadolu

Suite à l’attaque contre son convoi sur l’axe Déou-Oursi (province de l’Oudalan) le 13 septembre 2022, l’Armée burkinabè a riposté le lendemain par des frappes de drones, selon des sources crédibles contactées par ACTUALITE.BF. Des actions qui ont non seulement tué des terroristes, mais aussi fait des victimes collatérales.

Workplace
Annonces
Workplace

A Oursi, deux terroristes se sont refugiés dans le village de Timbolo, précisément dans une case abritant une famille. L’épouse du chef de famille, sa belle fille et trois enfants, qui étaient dans la maison, ont été tués en même temps que les deux terroristes. Les témoignages que nous avons recueillis font état de corps calcinés.

Le même jour, des frappes de drones ont visé une case à Gouba, village où des terroristes se seraient refugiés, qui est situé dans la commune de Déou. Quatre enfants du chef de menage ont été tués. Mais notre source n’a pas précisé si des terroristes ont aussi été atteints.

Workplace