Crise au sein de la FBF : “ne perturbez pas les enfants à quelques mois de la CAN !”(Jean Yaméogo)

Le Président du comité national olympique des sports Burkinabè (CNOSB) , Jean Yaméogo, a convié les différents protagonistes de la crise qui secoue la Fédération Burkinabè de Football ce lundi 20 novembre 2023. Cette rencontre entre dans le cadre d’une méditation initiée par M Yaméogo.

Les 28 clubs frondeurs sont catégoriques : “ Lazare Bansse doit démissionner ”. Ils évoquent notamment des soucis dans la gestion de la bourse du ministère des Sports octroyée aux clubs. “Aujourd’hui, on ne va pas accepter que des gens qui n’ont jamais investi dans le football vienne nous narguer… », a interpellé Kassoum Traoré, président de l’équipe du Sporting des Cascades de Banfora.

Face aux représentants des clubs qui demandent la démission du président Lazare Bansse, Jean Yaméogo a appelé à voir l’intérêt général du pays, à quelques mois de la CAN en janvier prochain en Côte d’Ivoire. “ Ne perturbez pas les enfants à quelques mois de la CAN ! Laissez tomber… Faites-moi confiance , j’ai l’expérience. La situation va se résoudre…”, a déclaré Jean Yaméogo

Bertrand Kaboré, membre du comité exécutif de la FBF a appelé à l’apaisement. “ Ni le président, ni le comité exécutif n’a de problème avec les clubs. Avec humilité, nous vous présentons toutes les excuses dans le manquement de la gestion de votre affaire“, soutient-il.

Armand Pierre Béouindé

Le colonel Yacouba Ouedraogo, président de SALITAS (qui n’a pas signé la pétition pour la démission de Lazare Bansse) a interpellé ses confrères président sur l’importance de l’apaisement et la poursuite du championnat. C’est le même son de cloche du côté de Armand Roland Pierre Béouindé, président de l’ASFA Yennenga (qui a signé la pétition). Il a demandé la reprise du championnat aux clubs, afin de préserver ce qui peut encore l’être.