Workplace

Coup d’Etat au Burkina : qui est le nouvel homme fort?

Ce lundi 24 janvier 2022, un groupe d’officiers de l’armée burkinabè a annoncé la destitution du Président Roch Marc Christian Kaboré, et la mise en place du MPSR, le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration. Cette structure militaro-politique est présidée par le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, qui devient en principe le Président du Faso de facto. Voici la biographie du nouvel homme fort!

Le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA est un officier âgé de 41 ans. Il est issu de la promotion 1992 du Prytanée militaire du Kadiogo (PMK), et de la 7ème promotion AMGN (l’Académie militaire George Namoano) de Pô. Il est également titulaire d’un Master 2 en sciences criminelles, obtenu à Paris. Le nouvel homme fort du Burkina est auteur du livre “Armée Ouest-africaines et terrorisme, réponses incertaines ?”.


Ancien élément de l’ex-RSP, la garde prétorienne de Blaise Compaoré, M. Damiba a quitté ce régiment après les mutineries de 2011. Affecté alors à Dori, comme Commandant du 11ème Régiment d’Infanterie Commando (RIC), il sera par la suite affecté au 12ème RIC à Ouahigouya, où il servira en tant que Commandant.

En 2015, il a effectué des stages de perfectionnement à l’extérieur du pays. De retour au Burkina Faso, le lieutenant-colonel Damiba a été nommé chef de corps du 30ème Régiment de commandement d’appui et de soutien (RCAS) logé au camp général Baba Sy de Ouagadougou. Suite à l’attaque contre le détachement de gendarmerie d’Inata, l’officier sera nommé commandant de la 3ème Région militaire, qui comprend Ouagadougou, Koudougou, Fada N’Gourma et Manga.

Workplace