Workplace

Côte d’Ivoire : Des artistes donnent de la voix pour la libération des 49 militaires détenus au Mali

En vue de la libération des 49 militaires arrêtés le 10 juillet à Bamako, les artistes ivoiriens donnent de la voix à travers des vidéos ou des chansons de sensibilisation.

Workplace
Annonces
Workplace

Parmi ces artistes, qui ont emboîté le pas aux politiques, il y a des groupes vedettes du zouglou, tels que les Voix des Anges, Yodé et Siro.

Dans des singles, ils rappellent les liens historiques entre la Côte d’Ivoire et le Mali. Ils invitent le Président Assimi Goita à libérer les soldats.

Ils expliquent qu’autant le Mali a besoin de la Côte d’Ivoire, autant, Abidjan a besoin de Bamako. Ils appellent par ailleurs les populations au calme.

Dans une courte vidéo, le célèbre chanteur Reggae ivoirien, Moussa Doumbia, dit Tiken Jah Fakoly a estimé “qu’il faut absolument faire attention à ce qu’il n’y ait pas de gros problèmes entre la Côte d’Ivoire et le Mali”.

Le chanteur s’est inquiété de ce que la situation entre la Côte d’Ivoire et le Mali ne devienne ‘’ très sensible et très dangereuse’’.

En concert le 15 juillet dernier à Abidjan, la méga star ivoirienne, Alpha Blondy, a, pour sa part, préconisé un règlement diplomatique de ce différend

L’actualité en Côte d’Ivoire, faut-il le souligner, est dominée par l’affaire des 49 Ivoiriens détenus au Mali.

Des pourparlers ont été engagés depuis lors pour leur libération. Les soldats ivoiriens ont été inculpés pour atteinte à la sûreté extérieure du Mali et placés sous mandat de dépôt créant une atmosphère délétère entre les deux pays.

Agence Anadolu

Workplace