Corriere della Sera : “L’Italie arrête un navire transportant des armes depuis la Chine vers l’est de la Libye”

Les forces de sécurité italiennes ont arrêté, à la suite d’une alerte américaine, un navire transportant une cargaison d’armes d’une valeur de plusieurs millions de dollars depuis la Chine vers les forces de l’est libyen dirigées par Khalifa Haftar, ont rapporté des médias italiens.

Annonces

Le Corriere della Sera, l’un des quotidiens les plus influents d’Italie, a indiqué que les forces de sécurité italiennes ont saisi la cargaison du navire, arraisonné, dans le port de Gioia Tauro, au sud-ouest du pays, le 18 juin.

Le quotidien le plus diffusé d’Italie a indiqué que le but de l’opération était de confisquer des armes d’une valeur de plusieurs millions de dollars qui se trouvaient à bord du navire, “MSC Arina”.

Selon le journal italien, les autorités américaines ont informé la partie italienne que le navire avait quitté le port chinois de Shenzhen en direction de Benghazi, ville sous contrôle des forces de Khalifa Haftar.

La même source a expliqué que les autorités américaines auraient décidé de confisquer la cargaison d’armes à bord du navire à son arrivée au port, en demandant l’aide de leurs alliés italiens.

Le “MSC Arina” a quitté le port de Gioia Tauro le 20 juin, à la suite de l’opération qui a eu lieu le 18 juin, en direction de la Méditerranée occidentale.

*Traduit de l’arabe par Hajer Cherni

Agence Anadolu