Workplace

Coopération : le Premier ministre Dabiré et l’Ambassadeur français parlent de projets d’envergure

La sécurité, le transport et la justice, étaient les sujets autour desquels se sont entretenus l’Ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Halladé, et le Chef du Gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré, dans la matinée de ce lundi 02 août 2021, à la Primature. L’Ambassadeur français a confié à la presse, à sa sortie d’audience, qu’il se réjouissait de cette rencontre avec le Premier ministre Dabiré.

Le premier sujet abordé porte sur le programme OKD, un plan de résilience et de réhabilitation de l’axe Ouaga-Kaya-Dori, qui vise le retour de l’Administration, des services sociaux et de la sécurité dans les zones où ils n’existent plus du fait de l’insécurité.

En outre, Luc Halladé a affirmé avoir fait le point au Premier ministre du Comité de suivi de Ndjamena , qui ne s’est pas réuni depuis un certain temps, à cause de certaines circonstances. « J’ai parlé des projets qu’on met en place avec le ministre de la sécurité sur le renforcement des capacités de la Police et de la Gendarmerie, et de la sécurité civile sur les localités de Kaya et Dori, mais aussi d’autres localités autour de l’axe », a t-il ajouté.

Toujours selon le diplomate français, l’aéroport de Dori a été le troisiène sujet au menu de l’entretien. Il a expliqué que les présidents Roch Marc Christian Kaboré et Emmanuel Macron ont déjà évoqué ce sujet.

En ce qui concerne l’aéroport de Donsin, M. Halladé a affirmé qu’il a profité de l’audience pour remercier le gouvernement burkinabè, qui, lors du dernier Conseil des ministres, a autorisé la signature d’un contrat de concession de l’infrastructure à une entreprise française.

Workplace