Workplace

Contrebande de carburant : des promoteurs de stations saluent le “coup de filet”

Dans le but de donner des éclairages sur leurs activités, au regard du climat de suspicion qui règne sur le secteur des hydrocarbures, l’Association des Promoteurs de Mini-Stations (APROMIS), a animé une conférence de presse ce 02 octobre 2021 à Ouagadougou.

Cette conférence a été co-animée avec d’autres associations du secteur, que sont : l’Association des Acteurs du Secteur Pétrolier du Burkina (AASPB); et l’Union Nationale de Revendeurs de Carburant du Burkina (URCB).

D’entrée de jeu, les professionnels des hydrocarbures ont dénoncé ces «brebis galeuses» qui sapent les efforts du gouvernement dans le processus de réglementation du secteur que celui-ci a entrepris.

Souleymane Ouédraogo, Secrétaire Général de l’APROMIS, a signifié que les différentes structures (APROMIS, AASPB, URCB), se sont investies dans la sensibilisation des acteurs du secteur, en sécurité en incendies, contrôle qualité, quantité, et bien d’autres.

Souleymane Ouédraogo, SG de l’APROMIS à gauche ; El Hadj Yahaya Cissé, Président de l’APROMIS à droite

Sur l’affaire de fraudes et de contrebande d’hydrocarbures qui secoue leur secteur, l’APROMIS s’en lave les mains. «Nous n’avons pas de membres impliqués dans l’affaire de fraudes. Nous tenons à préciser que les membres de nos associations exercent en toute légalité et sont respectueux des lois du pays. L’insécurité et la dégradation de la situation sécuritaire du fait des attaques terroristes nous inquiète à plus d’un titre», a déclaré Souleymane Ouédraogo.

Les conférenciers du jour ont par ailleurs félicité les autorités judiciaires pour le travail déjà abattu
dans cette affaire.

Workplace