Workplace

Contingent 2020 : 2245 nouveaux soldats prêts à défendre la nation

La cérémonie de présentation au drapeau des 2445 nouvelles recrues du contingent 2020, ayant terminé leur formation militaire élémentaire, a eu lieu ce vendredi 6 août 2021 au Camp Militaire Ouézzin COULIBALY de Bobo. Ces nouveaux soldats, prêts à défendre la nation, seront engagés rapidement sur le terrain pour faire face à l’adversité, selon les autorités militaires.

Les autorités militaires et civiles à la cérémonie

La présentation au drapeau a eu lieu en présence du Chef d’Etat Major de l’Armée de Terre, et des premières autorités de la région des Hauts-Bassins.

C’est dans un contexte sécuritaire difficile, marqué par des attaques terroristes, que ces jeunes promus ont été présentés au drapeau. Ils ont suivi une formation de 29 semaines, centrée sur les fondamentaux du comportement et de la tenue militaire, une formation au combat et une formation physique.

Le genre a été pris en compte.

2250 recrues composées 85 filles au départ, ils sont 2245 soldats à être présentés au drapeau. Quatre ont été radiés et une recrue est décédée, selon le Commandant des Ecoles et Centres de Formation (CECF), Colonel Jean Charles SOME.

Des 2245 soldats, 1995 vont compléter les besoins en effectif de l’Armée de terre, de l’Armée de l’air, puis du Groupement central des Armées. Les 250 autres soldats sont formés au profit de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers. Des soldats prêts à défendre la nation, selon le soldat de 2e classe Idrissa TRAORE, délégué de la promotion. « La formation s’est bien passée. On a appris beaucoup de choses. Les cadres étaient très compétents, et je les remercie beaucoup, car c’est grâce à eux qu’on a été aguerris, et qu’on est prêts aujourd’hui à défendre la nation ».

Colonel-Major Gilles Bationo

Pour le Colonel-Major Gilles BATIONO, Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre, ces nouveaux soldats sont aptes à être employés pour défendre les institutions et le peuple. « Ils ont été formés, et nous allons les aguerrir. On ne peut pas terminer du coup une formation. Il faut du temps, comme vous le savez. Ils sont jeunes mais ils seront engagés rapidement pour faire face à l’adversité», a fait savoir le Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre.

Selon le colonel Jean Charles SOME, Commandant des Ecoles et Centres de Formation (CECF), la cérémonie de présentation au drapeau de nouvelles recrues revêt au moins deux significations. Elle constitue d’abord un acte fondateur pour ceux qui ont choisi le métier des armes. C’est le premier acte d’adhésion consciente, volontaire et ferme des bénéficiaires de la cérémonie à la communauté militaire et, partant, un acte de sacerdoce vis-à-vis de la nation. Elle est ensuite le podium sur lequel s’exprime publiquement le serment de ces jeunes de servir avec loyauté, dignité et honneur, la Patrie.

Gibran Millogo, correspondant de ACTUALITE.BF dans la région des Hauts-Bassins

Workplace