Workplace

Conseil des ministres du 20 avril 2022 : les grandes décisions

(Ouagadougou, 20 avril 2022). Le président du Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a présidé, ce mercredi, le conseil des ministres qui a examiné plusieurs dossiers inscrits à son ordre du jour. A l’issue du conseil, le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales, Porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo a fait un point à la presse.

  • Au titre du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur, le conseil a adopté un rapport relatif à une demande d’agrément pour la nomination d’un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine auprès du Burkina Faso avec résidence à Ouagadougou. Le conseil a marqué son accord pour la nomination dudit ambassadeur.
  • Au titre du ministère des Finances, du Développement et de la Prospective, le conseil a adopté deux décrets. Le premier porte autorisation de perception de recettes relatives à des prestations de la direction générale des transports terrestres et maritimes et des directions régionales chargées des transports. L’adoption de ce décret permettra de réglementer le traitement et la délivrance des titres de transport et d’élargir les recettes au profit du budget de l’Etat.
  • Le deuxième décret est un additif au décret n°2019-1113 du ministère en charge des affaires étrangères, fixant les taux de correction des salaires du personnel diplomatique et consulaire du Burkina Faso à Abu Dhabi (Emirats arabes unis) et à Malabo (Guinée équatoriale), où sont ouvertes récemment des missions diplomatiques.
  • Au titre du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, le conseil a adopté un rapport et un décret portant règlement intérieur des établissements de formation professionnelle de l’Etat. Cette adoption permet à notre pays d’avoir un référentiel unique en matière de règlement intérieur applicable à l’ensemble des établissements de formation professionnelle de l’Etat. 
  • Au titre des communications orales, le conseil a relevé l’incident survenu à la mine de Perkoa dans la province du Sanguié (région du Centre-Ouest) suite à des inondations. Un Tanzanien, un Zambien et six Burkinabè restent toujours piégés sous la mine et un dispositif d’intervention est mobilisé pour leur porter secours.  
    Le conseil a aussi constaté un afflux massif hier dans les stations-service suite à des rumeurs sur une pénurie de carburant. Le ministre en charge du commerce, Abdoulaye Tall a rassuré la population que le gouvernement dispose de stocks suffisants pour faire face à la demande nationale.
     
    Direction de la communication de la présidence du Faso
        
Workplace