Workplace

Congo-Brazzaville : SASSOU-NGUESSO prévoit un coup KO après 36 ans de pouvoir

Les votes de Présidentielle ont commencé timidement ce dimanche 21 mars au Congo-Brazzaville. Six candidats, dont l’un est malade du Covid-19, affrontent le Président sortant Denis Sassou N’Guesso, qui vise un coup KO après 36 ans à la tête du pays.

L’élection est boycottée par le principal parti d’opposition et attaquée par les critiques comme pliée d’avance pour le chef vétéran, Denis Sassou N’Guesso. Les bureaux de vote ont ouvert leur porte aux environs de 07h00 (06h00 GMT), mais l’accès à internet était coupé depuis plusieurs heures, selonl’AFP.

« Un coup, KO », demande sur ses affiches de campagne le président-candidat, 77 ans dont 36 cumulés au pouvoir, tout à sa volonté de valider dès ce dimanche un nouveau mandat de cinq ans. L’ancien officier a déjà été réélu trois fois depuis 2002. Son principal adversaire, l’opposant Guy-Brice Parfait Kolelas, malade, est quant à lui bel et bien apparu KO dans une vidéo diffusée samedi. « Mes chers compatriotes, je me bats contre la mort, mais cependant, je vous demande de vous lever. Allez voter pour le changement. Je ne me serai pas battu pour rien », a déclaré M. Kolelas, alité et affaibli, juste après avoir retiré un masque d’assistance respiratoire qu’il remet à la fin de son message.

Testé positif au Covid-19 vendredi après-midi, M. Kolelas, 60 ans, doit être évacué ce dimanche vers la France, d’après son directeur de campagne, Cyr Mayanda. Le message du candidat est daté de vendredi, jour où il n’avait pas pu tenir son dernier meeting de campagne à Brazzaville.

Source : AFP

Workplace