Workplace

Commerce de “garba” à Ouaga : sur les traces de Prési Sangaré, un magicien du goût

Du garba par un seul clic de téléphone.
Nous avons effectué un tour dans le restaurant « Chez Prési Sangaré » situé non loin du Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO). Dans ce restaurant, plusieurs jeunes, femmes et hommes s’approvisionnent le met ivoirien communément appelé « garba », dont la consommation est désormais entrée dans les habitudes de plusieurs Burkinabè. Toutes les catégories socio-professionnelles s’y rendent pour manger à satiété. Parmi les fidèles des lieux, des artistes bien connus. Les nouvelles technologies de la communication sont mises à concours pour procéder à des commandes virtuelles et pour assurer la sécurité des locaux. Témoignages !

Workplace
Annonces
Workplace

« Chez Prési Sangaré », c’est la dénomination du « garbadrome » où affluent plusieurs jeunes, femmes et hommes de toutes catégories socio-professionnelles, pour se ravitailler principalement le couscous de manioc accompagné de poisson thon, de même que plusieurs autres repas locaux : le pois de terre connu localement sous la dénomination de « souma », le haricot, le spaguetti, le riz, la friture. Au menu également, il y a les fast-foods comme le hamburger, le panini, le sandwich. Et pour accompagner ces mets succulents, des boissons fraiches sont proposés aux clients.

Une vue de garba au thon de Chez prési Sangaré

Le « garba » est le principal met typiquement ivoirien, et tous les habitués du restaurant moderne « Chez Prési Sangaré » en raffolent. 24H/24h, ce salon aux mille goûts ne désemplit pas, tant la clientèle physique et virtuelle s’y régale. Des célébrités aussi y vont, rendant encore meilleures l’ambiance et la causerie.

Le célèbre rappeur Smarty (milieu) chez Prési Sangaré

En fait, il est possible de commander à manger chez Prési Sangaré sans se déplacer, en lançant simplement sur la page Facebook, par WhatsApp ou par appel téléphonique du restaurant, sa commande. Des livreurs vous rejoignent chez vous avec des plats bien chauds.

La foule de clients devant le restaurant

Des commandes de repas par la voie virtuelle

Anaëlle Astrid Solène, secrétaire du promoteur Amadou Sangaré, nous a confié en ces termes : « Je m’occupe principalement de la vente des repas en ligne et des livraisons. Les commandes peuvent être faites, soit par WhatsApp, soit sur Messenger, via la page Facebook du restaurant. Nous livrons partout le repas à Ouagadougou. Nous avons plusieurs livreurs qui s’en occupent avec enthousiasme ».

Plusieurs personnes s’approvisionnent en repas chez prési Sangaré. « Surtout les jours ouvrables, nous avons plusieurs commandes que nous livrons au personnel administratif qui ne souhaiterait pas se déplacer. D’autres clients demandent la localisation du restaurant et nous la leur donnons avec point de repère le SIAO, et ceux-ci se retrouvent facilement. Généralement, c’est par les suggestions de la clientèle sur nos différentes pages que nous récoltons les attentes des uns et des autres afin d’améliorer la qualité de notre service. Nous témoignons notre gratitude à l’ensemble de nos clients, et nous sommes engagés à les satisfaire davantage », a poursuivi la secrétaire du restaurant.

Nous avons rencontré plusieurs clients sur place, qui n’ont pas hésité à témoigner de la qualité des mets et du service.

Témoignages de quelques clients

Jean Dominique Chabeau, Directeur général de PPSG Sécurité à Kamboinsin :

Jean-Dominique Chabeau

« Nous avons ouï dire que  chez Prési Sangaré , il y a de succulents mets africains. Mon épouse et moi avons décidé de faire la recherche sur GPS afin de découvrir ces mets dont on entend parler. D’ores et déjà, j’apprécie le local alors que je suis à la première visite. L’hygiène est bien présente dans le restaurant. Nous ne demandons que cela. Nous allons passer l’information à nos proches qu’il y a un très bon restaurant à proximité du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou. Je trouve que la sécurité est également de mise, avec un bon service d’accueil. J’exhorte le promoteur de ce restaurant à rester constant et persévérant dans ce projet. Nous implorons Dieu qu’il puisse lui donner la force nécessaire pour continuer dans son activité. Il est important de continuer à travailler dans l’hygiène et de servir des repas de bonne qualité pour que la clientèle soit toujours satisfaite. C’est le secret de la réussite dans la restauration ».  


Abdoul Fatav Sawadogo, étudiant en médecine :

Abdoul Fatav Sawadogo

« Depuis un bout de temps je viens fréquemment manger chez Prési Sangaré. Le cadre est très propre et agréable. C’est la raison fondamentale de ma fréquentation dans ce restaurant. La qualité des plats, ainsi que le prix, sont vraiment des raisons qui me poussent à quitter loin pour venir manger ici. A 500 FCFA le plat, on mange suffisamment et qualitativement. L’atiéké est le met principal. En plus de cela, l’accueil est de taille, ainsi que la sécurité, avec des vidéos de surveillance. Plusieurs camarades étudiants viennent manger parce que le coût est à notre portée. Le promoteur arrive à innover à travers le cadre et, surtout, à servir la qualité dans l’alimentation ».

Thimothée Wangrawa, étudiant en médecine :

« Le cadre de restauration ici est très idéal. Le promoteur a le sens de l’innovation et il met tout en œuvre pour que les choses s’améliorent régulièrement. Quand bien même je suis éloigné d’ici, je viens pour manger au moins quatre fois dans la semaine. Il y a la sécurité dans le restaurant avec des caméras de surveillance. Les engins sont bien en sécurité. »

Thimothée Wangrawa

Zakaria Barry, étudiant en philosophie :

« Je suis arrivé ici avec mes amis après une séance de travail. Nous apprécions bien les plats qui nous sont servis ici, surtout le « garba ». Nous sommes en vacances et nous avons trouvé que le restaurant “Chez Prési Sangaré” est bien convenable, aussi bien en termes de diversité des mets qu’en terme de qualité. Mes amis m’ont parlé du coin, et je n’ai pas hésité à venir le découvrir. Je ne regrette pas d’y être venu. En sus, il y a des postes téléviseurs pour permettre aux fanatiques de football d’y suivre les différents matches. »

Il faut se battre avec abnégation et détermination

Amadou Sangaré


Amadou Sangaré à l’état civil, le promoteur du restaurant est appelé effectueusement « Prési Sangaré ». C’est un jeune burkinabè poussé par l’ambition qui, après ses études universitaires, a décidé de se lancer dans le domaine de la restauration. Ayant le sens des affaires et animé d’une fougue positive, Amadou Sangaré vend, de façon spéciale, du “garba” aux consommateurs depuis quelques années.

Le « garba » accompagné du poisson thon est le principal repas chez prési Sangaré. Ayant vite compris que la culture alimentaire s’exporte, M. Sangaré a voulu satisfaire la pléthore de jeunes de la diaspora burkinabè qui avait la nostalgie de ce met typiquement ivoirien. Avec le temps, plusieurs autres consommateurs ne tarderont pas à s’inscrire dans la liste de sa clientèle.

Patriote bon teint, le jeune Sangaré est aussi adepte du concept « consommons local ». C’est pourquoi il commande l’ensemble des ingrédients nécessaires pour la restauration, à savoir le haricot, le manioc, le pois de terre, la pomme de terre, la tomate, l’huile, les oignons et les œufs sur place au Burkina Faso. Seul le poisson thon provient de la Côte d’Ivoire.

Engins de clients sécurisés grâce à des caméras de surveillance

Prési Sangaré emploie près d’une quarantaine de personnes dans la chaine de restauration, de la transformation des produits au service de table, en passant par la cuisson des repas. Sa conviction est fermement établie que les jeunes peuvent bien réussir dans l’entrepreneuriat, et contribuer énormément à relever le défi de l’emploi. Pour peu qu’ils fassent leurs les valeurs d’amour pour le travail, d’humilité, de patience, de persévérance, de don de soi et de respect des engagements pris.

Refusant de dormir sur ses lauriers, prési Sangaré a recours à des conseils d’aînés et prend en compte les suggestions de sa clientèle, pour s’améliorer de façon continue.

Le jeune restaurateur reconnait que les débuts n’étaient pas aisés, et exprime sa gratitude à l’ensemble des personnes qui, de près ou de loin, lui ont apporté conseil et assistance financière.

Amadou Sangaré

“Il faut se battre avec abnégation et détermination”, aime dire le jeune Sangaré. Justement, cet entrepreneur émergent veut agrandir son business. Présent à Ouagadougou, Prési Sangaré ambitionne d’avoir des représentations dans d’autres villes du Burkina Faso avec l’accompagnement de son staff dont il félicite et salue l’engagement, et des consommateurs qui lui vouent une totale confiance.

Encadré

Pour ceux qui veulent découvrir le restaurant « Chez prési Sangaré », il suffit de se rendre sur Google Maps et lancer « chez Prési Sangaré » dans la barre de recherche, ou de contacter le numéro WhatsApp 77 99 58 58.

Par Somborignan Kissangoulé

Collaborateur

Workplace