Workplace

Centrafrique : un soldat centrafricain tué, un casque bleu et plusieurs civils blessés

Un soldat centrafricain a été tué, un casque bleu et plusieurs civils blessés dans une attaque perpétrée lundi soir par des rebelles de l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC) contre la ville d’Obo dans l’extrême est de la République centrafricaine, ont rapporté des médias locaux et la mission onusienne en RCA (Minusca).

« C’était lundi aux environs de 22 heures que la ville d’Obo était secouée par des détonations d’armes lourdes et légères » lors d’une attaque lancée contre la ville par « plusieurs dizaines » d’éléments de l’UPC, a rapporté le journal local, Corbeau News.

D’après cette même source, un soldat des Forces armées centrafricaines (FACA) a trouvé la mort dans cette attaque.

La mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) a souligné, dans un communiqué mardi, que les rebelles ont principalement visé « les installations des forces de défense et de sécurité centrafricaines mais également la base des casques bleus marocains ».

La mission de l’ONU en RCA a relevé que « cette attaque a malheureusement fait des victimes dont un casque bleu blessé durant les affrontements, mais dont l’état est stable ».

La Minusca a condamné avec force ces attaques contre les populations et son personnel et elle a annoncé qu’elle prendra toutes les mesures, en collaboration avec le gouvernement, pour que les responsables de ces crimes odieux soient identifiés, arrêtés et traduits devant la justice.

Selon le journal centrafricain Ndjoni Sango, les rebelles ont attaqué la base de la Minusca « dans l’optique de libérer leurs frères d’armes en détention » dans cette base.

Agence Anadolu

Workplace