Workplace

Centrafrique : un maire et son adjoint assassinés au nord-ouest

Le maire sultan de Koui (De Gaulle, nord-ouest) et son adjoint ont été assassiné, samedi, a fait savoir Gaston Mandata NGuerekata, président du Parti pour la Renaissance Centrafricaine (PARC) qui, dans un tweet, a condamné « avec la plus grande rigueur » ce « lâche assassinat ».

Le leader du PARC demande au gouvernement centrafricain « d’entreprendre rapidement une enquête indépendante sur la mort de ces illustres compatriotes et amener leur(s) auteur(s) devant la justice ».

« Notre pays est déjà plongé dans une crise sécuritaire, humanitaire et économique sans précédent. Nul n’a intérêt à aggraver les souffrances du peuple », s’est indigné le professeur NGuerekata.

Martin Ziguélé, ancien ministre et par ailleurs président du Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), a dans un tweet, samedi, présenté ses condoléances « les plus attristées » à la famille du Sultan maire de la ville de Koui ( De Gaulle).

Selon le journal centrafricain “Le Tsunami”, le maire de Degaulle, Lamido Souleymane Daouda, aurait été assassiné « par les russes ». Dans un élément sonore mis en ligne par le journal, un témoin révèle comment le maire et son adjoint avaient été assassiné par des Russes sans donner les raisons de ces meurtres.

Dans un article publié le 20 août 2020 par le journal “Le potentiel centrafricain”, « une cache d’armes a été découverte dans la résidence du maire ».

« Les forces spéciales portugaises en mission de sécurisation dans l’Ouham-Pendé, dans le but de traquer Abbas Sidiki et ses éléments de 3R, viennent de découvrir une importante cache d’armes en quantité importante dans la concession du maire de Koui, le frère du défunt ministre Daouda Souleymane », avait rapporté le journal dans un article.

Koui, anciennement De Gaulle est une localité située au nord-ouest de la République centrafricaine, dans la préfecture de Ouham-Pendé dont elle constitue le chef-lieu de l’une des six sous-préfectures. Elle partage des frontières avec le Cameroun.

Après la mort du général De Gaulle, le Président Bokassa rebaptise la localité située sur la rivière Koui, en hommage au Président français.

Agence Anadolu

Workplace