Workplace

Centrafrique : nouvelle livraison d’armes russes

La Fédération de Russie a procédé, lundi, à une nouvelle livraison d’armes à la République centrafricaine, dans le but de renforcer la capacité militaire des Forces armées centrafricaine (FACA).

Les nouveaux équipements ont été réceptionnés lors d’une cérémonie officielle à l’aéroport de Bangui M’poko, en présence du président Faustin Archange Touadera.

« Notre partenaire russe n’a cessé d’appuyer le gouvernement centrafricain dans les différents domaines, plus particulièrement dans le domaine de la sécurité avec le renforcement de la capacité militaire des forces armées centrafricaines pour que celles-ci parviennent à assurer la sécurité du peuple centrafricain surtout en ce moment où les forces centrafricaines poursuivent leur offensive contre les rebelles », a indiqué à l’Agence Anadolu, le ministre centrafricain de la défense, Marie-Noëlle Koyara.

Lors d’une audience accordée le 8 mai par le président Faustin Archange Touadera à l’ambassadeur de la Russie à Bangui, Vladimir Titorenko, le diplomate russe avait fait part d’une « nouvelle livraison d’armes légères et de munitions » à l’armée centrafricaine.

Le diplomate russe avait confirmé que « l’assistance militaire que Moscou apportait à Bangui continuerait » et que « les instructeurs russes resteraient jusqu’à ce que les rebelles de la CPC (Coalition des patriotes pour le changement) et les bandits des groupes armés soient entièrement anéantis ».

Il avait aussi annoncé que la coopération dans la formation de cadres pour les forces armées centrafricaines, y compris la formation d’officiers dans les établissements supérieurs de formation militaire russes, devrait se poursuivre.

Pour rappel, c’est suite à un accord de défense qui avait été signé entre les deux pays en août 2018 que la Russie avait promis quatorze livraisons supplémentaires à la Centrafrique.

En tout, 14 chargements doivent être acheminés « au cours des prochaines semaines », avait déclaré Viktor Tokmakov, premier conseiller de l’ambassade de Russie en Centrafrique.

Après une première livraison en janvier 2019, une deuxième cargaison d’armes légères et de munitions russes destinées à l’équipement des forces armées centrafricaines (FACA) était arrivée à Bangui quelques semaines plus tard.

Après de longues négociations, la Russie avait obtenu, mi-décembre 2018, le droit de donner un stock d’armement conséquent aux forces centrafricaines malgré un embargo sur les armes imposé depuis 2013.

Agence Anadolu

Workplace