Workplace

Centrafrique : l’ONU déploie 300 casques bleus pour sécuriser la ville de Bakouma

Les Nations Unies ont déployé 300 casques bleus en République centrafricaine pour aider à sécuriser la ville de Bakouma, a annoncé lundi un porte-parole de l’ONU.

Les soldats de la paix sont entrés dimanche matin à Bakouma, l’une des villes où les problèmes de sécurité ont retardé la tenue d’élections en décembre 2020 et mars 2021, a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole en chef du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres. Ils protégeront la population civile et aideront à organiser des élections législatives plus tard ce mois-ci, a-t-il ajouté.

L’accès à Bakouma, située à environ 130 km au nord de Bangassou, la capitale régionale, à la frontière avec la République démocratique du Congo, est possible suite à la réparation de ponts endommagés il y a des semaines par des groupes armés. Les casques bleus font partie de la mission connue sous le nom de MINUSCA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique).

Trois casques bleus sont morts en décembre dernier dans les violences régionales qui ont conduit au long report des élections législatives.

Agence Xinhua

Le titre est de ACTUALITE.BF

Workplace