Workplace

Centrafrique : arrivée du contingent des Casques bleus tunisiens

« 120 casques bleus de l’unité d’aviation tunisienne, déployés dans le cadre de la résolution 2566 du Conseil de sécurité de l’ONU », sont arrivés en Centrafrique mardi 21 septembre, a annoncé la mission de maintien de la paix de l’ONU (Minusca).

« C’est une unité de l’aviation composée d’hélicoptères, qui va soutenir l’aviation de la Force. Nous sommes très heureux de recevoir, aujourd’hui, le contingent tunisien qui vient de renforcer les capacités de la force pour mieux aider à faire la protection des civils et de restaurer la sécurité, chère à ce pays», a déclaré à la presse le général Paulo Maia Pereira, commandant adjoint de la Force onusienne en Centrafrique.

Les Casques bleus tunisiens « viennent renforcer les capacités opérationnelles de la Minusca dans la protection des civils », a souligné la force l’onusienne en Centrafrique.

Ils sont arrivés après plusieurs plaidoyers faits par les Nations-Unies et les autorités centrafricaines auprès du gouvernement tunisien.

Ces 120 soldats de l’armée de l’air tunisienne font partie d’un renfort progressif de 3 000 Casques bleus décidé par le Conseil de sécurité de l’ONU le 12 mars dernier.

C’est le premier contingent de militaires déployé par la Tunisie au sein de la Minusca, seuls quelques policiers tunisiens participant jusqu’alors à la force internationale.

En décorant les policiers tunisiens en RCA le 25 aout 2105, le Colonel Kamel Djelassi, commandant du Contingent des Casques bleus tunisiens de la Police de la Minusca avait déclaré que « depuis l’adhésion de la Tunisie à l’ONU, le 12 novembre 1956, elle n’a cessé de soutenir l’établissement de la paix durable à travers le monde. »

Le premier contingent tunisien a pris part aux opérations de maintien de la paix sous l’égide de l’ONU en 1999 à la Mission d’administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (Minuk), puis à la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République Démocratique du Congo (Monusco), Mission des Nations Unies en Côte d’Ivoire (Minuci), et à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah).

Les Casques bleus du contingent tunisien ont rejoint la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) depuis le 17 novembre 2014.

En RCA, la Minusca dispose à ce jour quelque 15 000 hommes dont 14.000 en uniforme, avec pour mission prioritaire la protection des civils.

La semaine dernière, elle a refoulé 450 Casques bleus gabonais accusés d’abus sexuels.

Agence Anadolu

Workplace