Workplace

CAN 2021: les étalons se qualifient sans la manière

Les étalons étaient opposés ce mercredi 24 mars aux «Cranes» de l’Ouganda. Match comptant pour la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2021 qui se déroulera en 2022 au Cameroun.

Workplace
Annonces
Workplace


Kamou MALO, dans sa composition d’équipe, a renouvelé sa confiance aux habitués. La grande surprise était la titularisation de Mohamed Konaté à la pointe de l’attaque. On peut aussi noter le retour de Hervé Koffi Kouakou dans les buts pour son premier match dans ces éliminatoires. Aussi, sur le côté gauche de la défense, Steeve YAGO a été préféré à Yacouba Coulibaly. Premier du groupe avec 8 points, une victoire allait assurer la qualification et la première place du groupe au Burkina.


Les deux équipes ont eu du mal à l’entame du match. Pertes de balles, fautes répétées, des erreurs techniques, bref la pelouse synthétique du stade St Mary’s Stadium ne favorisait pas non plus la fluidité dans le jeu. Ce jeu haché va rythmer toute la première mi-temps. Quelque incursions peu dangereuses de parts et d’autres, notamment Bertrand TRAORÉ et Cyril Bayala côté burkinabè, qui n’arrivent pas à combiner avec Konaté sur le front de l’attaque. Le score restera vierge à la fin de la première partie.


De retour des vestiaires, l’intensité va un peu s’élever, les ougandais arrivent à déposer le ballon à l’heure de jeu. Sur un corner à la 68e les Cranes touchent le montant droit de Hervé Koffi Kouakou par une tête de waliwa. Dans la foulée Benson Otchaya manque de peu l’ouverture du score avec une lourde frappe repoussée par le portier des étalons.


Kamou MALO decide de rectifier le tir avec un double changement à la 71e. Sorties de Bryan Dabo et de Mohamed Konaté, remplacés par Hassane Bandé et Franck Lassina Traoré. Adama Guira remplacera par la suite Razack Traoré à la 74e. Les étalons n’arrivent toujours pas à se retrouver malgré les différents changements. Hervé Koffi Kouakou est encore mis en contribution à la 83e sur cette reprise plat du pied astucieuse de Miya, le dernier rempart burkinabè s’est déployé difficilement pour chercher ce ballon au ras du sol. Kamou MALO va continuer les changements avec la sortie de Cyril Bayala pour Zakaria Sanogo à la 86e.

Le Burkina se fera peur jusqu’à la fin, mais arrache le point du match nul synonyme de qualification donc pour Cameroun 2022. De l’autre côté le Malawi l’a emporté sur le score de 1-0. Quelque soit les résultats de la 6e journée le Burkina est sur de finir 1er ou 2eme.

Les étalons valident donc leur ticket malgré un match décevant dans le contenu.

Workplace