Workplace

Campagne agricole 2021-2022 : le Burkina table sur près de 6 millions de tonnes de céréales

Le Burkina Faso table sur une production céréalière de 5 991 394 tonnes de céréales dont 1 000 000 de tonnes de riz lors de la campagne 2021-2022, a annoncé vendredi le ministère en charge de l’Agriculture dans un communiqué, au lendemain du lancement de la campagne placée sous le thème : “Distribution électronique des intrants et équipements agricoles : rôle et implication des acteurs pour une opération réussie”.

Workplace
Annonces
Workplace

Selon la même source, il est également attendu 1 736 749 tonnes de cultures de rente et 989 023 tonnes d’autres cultures vivrières. Lors de la campagne précédente, le pays a produit environ 5 millions de tonnes de céréales.

Le ministre en charge de l’Agriculture Salifou Ouédraogo a déclaré que la distribution électronique des intrants et équipements agricoles permettra d’améliorer la couverture des besoins en intrants et équipements à travers le rapprochement des lieux de distribution et l’augmentation des quantités subventionnées.

Il a souligné que les producteurs bénéficieront de 30 836 tonnes d’engrais, 5 000 tonnes de semences améliorées certifiées et de 1000 litres de pesticides pour la lutte contre les nuisibles de cultures. Il sera également mis à leur disposition 368 équipements motorisés dont 285 motoculteurs avec accessoires, plus de 100 tracteurs équipés, des équipements à traction animale et des animaux de trait.

Pour accroître la productivité agricole, 6 830 hectares de nouveaux bas-fonds, 1 623 hectares de nouveaux périmètres irrigués et 991 hectares de nouveaux périmètres maraichers seront aménagés au profit des producteurs. En outre, 200 nouveaux modèles d’exploitations agricoles innovantes, résilientes et performantes seront implantés sur l’ensemble des 13 régions du Burkina Faso.

Le Représentant résident de la FAO au Burkina Faso, Dauda Sau a réaffirmé la disponibilité de son institution à accompagner le développement agricole du Burkina Faso, annonçant la mise à disposition par la FAO de 630 millions de francs CFA ( 1 171 302 dollars US) pour l’acquisition d’intrants et d’équipements agricoles au profit des producteurs.

Selon le Comité de prévision de la situation alimentaire et nutritionnelle (CPSA) le pays a enregistré lors de la campagne précédente une baisse des superficies cultivées de près de 4% à cause de l’insécurité et le déplacement des populations.

Actuellement, au plan national, 21 provinces sont en situation excédentaire, 9 provinces en équilibre et 15 sont en situation déficitaire, alors que la situation humanitaire demeure préoccupante avec des personnes déplacées internes estimées à plus d’1 million d’individus.

Avec l’Agence Anadolu

Workplace