Burkina : le gouvernement fixe le prix et les modalités de cession de la graine de coton huilerie

Le Ministère du Développement Industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises du Burkina Faso a signé un arrêté le 02 juillet 2024, visant à réguler le prix de la graine de coton huilerie sur l’ensemble du territoire national.

En vertu de cet arrêté, à partir de la campagne de trituration 2024/2025, le prix de cession de la graine de coton huilerie est fixé à 150 FCFA/KG hors taxes. Les sociétés cotonnières sont tenues de céder la graine aux unités de trituration autorisées, qui doivent respecter certaines conditions telles que détenir des autorisations spécifiques et fournir des informations financières.

Annonces

Les nouvelles unités de trituration ou celles en arrêt souhaitant reprendre l’activité doivent soumettre une demande au ministère compétent. Les transactions spéculatives sont strictement interdites, et des sanctions sont prévues en cas de non-respect des règles établies.

L’exportation de la graine de coton huilerie est également soumise à une autorisation spéciale. Tout manquement aux dispositions de cet arrêté est passible de sanctions conformément à la législation en vigueur.

Cet arrêté abroge le précédent arrêté portant sur le même sujet et entre en vigueur à la date de sa signature, sous la supervision du Secrétaire Général du Ministre