Workplace

Burkina Faso : le bilan de l’attaque dans le Nord passe à 132 morts (officiel)

Le bilan de l’attaque de samedi contre le village de Solhan dans le Nord du Burkina Faso est passé à 132 morts, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Ousseni Tamboura.

Le premier bilan faisait état d’une centaine de morts, selon les autorités.

Le porte-parole du gouvernement a ajouté que l’attaque a également fait une quarantaine de blessés, dont des blessés graves évacués.

Le porte-parole du gouvernement a précisé que l’attaque s’est déroulée à une trentaine de kilomètres de la frontière du Niger sur un site d’orpaillage.

Cette attaque, qui n’a pas été encore revendiquée, est la plus meurtrière depuis le début des attaques terroristes en avril 2015 au Burkina Faso.

Un deuil national de 72 heures a été décrété.

Les forces de défense et de sécurité sont à pied d’œuvre pour neutraliser ces terroristes et ramener la quiétude au sein des populations, a déclaré le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Avec l’Agence Anadolu

Workplace