Workplace

Bobo / Lutte contre la contrebande : 515 000 paquets de cigarettes incinérés

Ce jeudi 14 octobre 2021, la Direction régionale de la douane de l’Ouest a procédé à l’incinération de 515 000 paquets de cigarettes. Ces produits de contrebande ont été saisis par les bureaux des douanes tels que Faramana, Koloko, Tougan, Dédougou, Djibasso, Niangologo et Banfora.

Ce sont 515 000 paquets de cigarettes, soit 1130 cartons d’une valeur de 128 millions de francs, qui ont été incinérés par la douane de l’Ouest du Burkina Faso. Ces produits de contrebande proviennent des bureaux de douane de Faramana, Koloko, Tougan, Dédougou, Djibasso, Niangoloko et de Banfora. Ils ont été saisis grâce aux renseignements et fouilles sur la période d’Octobre 2020 à Septembre 2021.

Ces produits non homologués, composés des marques comme Goldsid de la Guinée et Excellence de la Côte d’Ivoire, ont été saisis grâce à l’abnégation de la Police nationale, de la Gendarmerie, de la Coordination de lutte contre la fraude, du ministère du commerce à travers sa Brigade mobile, et, bien sûr, de la Douane qui a contribué à hauteur de 60% à mettre fin à ce trafic.

Alexis DABIRE, DR des douanes de l’Ouest

Une franche collaboration qui est saluée par le Directeur régional de la douane de l’Ouest, Alexis DABIRE : « Si vous voyez qu’on est arrivé à détruire toutes ces marchandises, c’est qu’il y a eu au préalable un travail entre la douane et les autres services, afin que les marchandises ne circulent pas sur le territoire. En réalité, les produits entrent par les frontières, mais grâce aux travaux de renseignement que nous faisons, ils sont vite interceptés. »

La contrebande est l’un des phénomènes qui fragilisent l’économie burkinabè. Aussi contribue t-elle à détruire la santé et la sécurité de la population, selon le Directeur régional des douanes de l’Ouest.

M. DABIRE a lancé un appel aux populations pour une franche collaboration avec les services de défense et de sécurité, car, très souvent, les populations sont au courant de la présence des contrebandiers dans leur localités.

Gibran MILLOGO, correspondant de ACTUALITE.BF dans la région des Hauts-Bassins

Workplace