Workplace

Bobo : les agents de la communication et de la culture à l’école de la gestion axée sur les résultats

Après l’ouverture de l’antenne régionale du Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT), le personnel du FDCT de l’antenne régionale et du Ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCCAT) bénéficient depuis ce 06 juillet d’une formation en gestion axée sur les résultats. L’objectif de cette session de formation est de renforcer les compétences des agents afin d’améliorer le suivi des projets.

Workplace
Annonces
Workplace

Ils sont au total 12 participants, dont 6 du MCCAT et 6 du FDCT, à bénéficier de cette session de formation, qui se déroule du 06 au 08 juillet dans les locaux de la nouvelle antenne régionale.

Cette formation, qui se veut un partage d’expériences, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Appui aux Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture (PAIC-GC). « Dans le plan d’action 2021-2022 du programme, il était prévu un renforcement de capacités continu du personnel du MCCAT et du FDCT, afin de permettre au personnel technique d’avoir tous les clés pour accompagner la mise en œuvre du programme. Nous sommes donc réunis ce matin pour entamer cette formation », a déclaré Yaya Soura, Directeur des études techniques au FDCT, et responsable du programme.

Yaya Soura

Pour renforcer donc les compétences de ces agents, le formateur et expert en suivi-évaluation, Yves Adolphe Kadeoua, entend mettre l’accent sur la logique d’intervention, des outils de conception, de planification et des indicateurs de mesure de la performance. « C’est vrai que ce sont des acteurs de la culture et du tourisme, mais ils ont besoin d’avoir des outils appropriés pour pouvoir analyser les dossiers, mettre en œuvre des activités, et surtout, mesurer leurs performances », a-t-il confié.

Yves Adolphe Kadeoua

Les participants, eux, entendent profiter de cette formation pour mieux s’outiller en gestion axée sur les résultats. L’un d’eux, Souleymane Bagnan, se confie : « C’est un domaine qui n’est pas beaucoup maitrisé, et on aimerait avoir plus de connaissances et en maitriser tous les contours, afin d’être plus pointus et performants ».

Djamila Kambou

Workplace