Workplace

Barkhane : le nouveau commandant annonce d’autres contingents de pays européens

Le Président du Faso a reçu en audience, ce vendredi 17 septembre 2021, le nouveau commandant de la force Barkhane, le général Laurent Michon. Les échanges ont porté sur l’intervention de la force Barkhane dans le Sahel et l’actualité sous-régionale.


Désigné en juin dernier pour succéder au Général Marc Conruyt, le général Michon a pris le commandement de la force Barkhane pour une année. Le nouveau commandant a dit avoir pour mission de transformer la force. Selon lui, cette transformation est axée sur une coopération accrue avec chacun des pays. Notamment avec la force conjointe du G5 Sahel, avec la MINUSMA et l’lUTM.

Il a poursuivi en expliquant,que la lutte va continuer contre Al-Qaïda, l’État Islamique et leurs franchises. Il a par ailleurs décliné les changements qui seront apportés sur le terrain ; «Nous continuons ensemble cette lutte, nous continuons de nous épauler mutuellement, avec notamment une composante aérienne et aéroterrestre. Les deux choses qui changent sont : la réarticulation du dispositif, notamment au Mali; et la venue de nouveaux partenaires européens au sein de l’opération Barkhane. C’est ce qu’on appelle la force Takuba. Il vont se battre à nos côtés et aux côtés des Maliens. Cette composante européenne de la force Barkhane qui agira sous mes ordres va continuer à grossir peu à peu», a-t-il déclaré.

Sur la rumeur d’une force privée russe au Mali, le général Michon dit avoir évoqué la question de façon rapide avec le Président du Faso. «La présence de mercenaires est incompatible avec l’engagement de la France actuellement au Mali. Si cela s’avérait être une option retenue, cela changerait l’engagement au Mali», a-t-il fait savoir.

Workplace