Bama : un conseiller municipal et plusieurs militants quittent le CDP pour l’UPC

Un conseiller municipal de Bama, membre du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), a démissionné de son parti d’origine pour rejoindre l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC). Elvis SANOU, puisque c’est de lui qu’il s’agit, et des militants démissionnaires ont été accueillis le dimanche 25 juillet 2021 par les premiers responsables provinciaux de l’UPC/Houet.

Elvis SANOU, le chef de file des démissionnaires

C’est au sein de la jeunesse UPC du secteur 32 de Bobo que Elvis SANOU, conseiller municipal CDP de la commune de Bama, et ses camarades démissionnaires ont déposé leurs valises.

En première ligne, les responsables de l’UPC Houet

Ces démissionnaires du CDP disent qu’ils s’engagent à suivre désormais l’UPC pour défendre les idéaux de ce parti. « Nous sommes convaincus qu’une bonne stratégie de communication et des mesures d’accompagnements adéquates permettront de mobiliser les populations du secteur autour des idéaux du parti…», a fait savoir Elvis SANOU.

Pour M. SANOU, ce sont près de 300 militants CDP de Bama qui sont prêts à le suivre à l’UPC. « Aujourd’hui nous avons vu la vision de l’UPC; c’est une vision qui mène vers la paix vers la prospérité, et c’est ce que la jeunesse souhaite aujourd’hui », a-t-il dit pour expliquer sa démission du CDP à moins d’une année des échéances municipales de 2022.

Ces arrivées à l’UPC/Houet sont bien appréciées par les premiers responsables du parti du lion de la province du Houet, présents à la cérémonie d’accueil. Pour le député Mohamed KONE, Secrétaire général de la section UPC du Houet, l’arrivée de ces nouveaux militants « va permettre de donner un nouveau souffle » au parti eu lion dans la ville de Sya.

Gibran Millogo, correspondant de ACTUALITE.BF dans la Région des Hauts-Bassins