Workplace

Guy Hervé KAM à l’AG de SENS : «Nous avons conquis le cœur des Burkinabè»

C’est sous le thème «La place du mouvement SENS dans l’échiquier politique national et panafricain», que le Mouvement SENS (Servir Et Non se Servir) a tenu son Assemblée Générale Souveraine, ces 11 et 12 juin 2021. Une nouvelle coordination dirigée par maître Guy Hervé KAM a été mise en place au cours de cette Assemblée.

Workplace
Annonces
Workplace

Après 10 mois d’existence et une participation aux élections législatives de novembre 2020, le Mouvement SENS a fait une introspection durant ces 48 heures. Avec notamment le bilan de sa participation aux élections législatives dernières. Malgré la maigre moisson de la formation politique (aucun siège), Maître Guy Hervé KAM estime que cette expérience était satisfaisante. «Nous avons conquis le cœur des Burkinabè», s’est-il exprimé à ce propos.

L’Assemblée Générale a surtout été marquée par l’installation de la nouvelle coordination nationale du parti. Maître Guy Hervé KAM a alors été porté à la tête de cette coordination de 38 membres dont 24 secrétaires nationaux, 08 contrôleurs et 06 conseillers scientifiques. « … La nouvelle coordination nationale du Mouvement SENS, avec le mandat de l’ensemble des conseillers politiques nationaux, s’engage résolument et dès à présent dans une dynamique de co-construction avec les acteurs qui font montre d’un patriotisme sincère…», a déclaré maître Guy Hervé KAM dans le discours de clôture.

L’Assemblée Générale a également été le lieu pour le mouvement d’opérer une restructuration avec des orientations confiées au Conseil politique. Ces orientations devraient, si l’on s’en tient aux ambitions des membres de SENS, permettre entre autres d’assurer une couverture territoriale à l’horizon 2023, de capaciter les adhérents à l’esprit de la rupture, de gagner des communes au cours des élections municipales de 2022, et de préparer la conquête du pouvoir à l’horizon 2025.

Workplace