Workplace

Assassinat du président haïtien : 15 Colombiens et deux Américains d’origine haïtienne arrêtés

La police haïtienne a annoncé jeudi avoir arrêté 15 Colombiens et deux Américains d’origine haïtienne soupçonnés d’avoir un lien avec l’assassinat tôt mercredi du président haïtien Jovenel Moïse.

Au moins 28 personnes ont participé au meurtre de M. Moïse dans sa résidence, à savoir 26 Colombiens et deux Américains d’origine haïtienne, a précisé Léon Charles, directeur de la police nationale haïtienne, lors d’une conférence de presse, accompagné du Premier ministre par intérim Claude Joseph.

Huit autres personnes ont pris la fuite et trois assassins ont été tués dans une fusillade avec les forces de sécurité après l’assassinat du président Moïse, criblé de balles à son domicile dans la nuit de mardi à mercredi à Port-au-Prince. 

Agence Xinhua

Workplace