Allégations de connivence du CB de Djibasso avec des groupes terroristes : la Gendarmerie dément

Ceci est un communiqué de la Direction de la Communication de la Gendarmerie Nationale.

Annonces

Depuis quelques jours, des documents audios et visuels circulent sur les réseaux sociaux (Facebook et WhatsApp notamment) mettant en cause le commandant de la Brigade Territoriale de Gendarmerie de Djibasso, province de la Kossi, région de la Boucle du Mouhoun. En effet, un document audio insinue qu’il est de connivence avec des groupes terroristes tandis qu’un document visuel allègue qu’il fait l’objet de recherche.

Le Chef d’État-major de la Gendarmerie Nationale dément et condamne fermement ces allégations. Le commandant de Brigade n’est ni recherché, ni de connivence avec des groupes terroristes.

De telles informations infondées sont de nature à ternir l’image de l’intéressé et à porter atteinte à sa réputation. Elles contribuent par ailleurs à jeter un discrédit sur la Gendarmerie Nationale et à entacher la collaboration entre les populations et les forces de défense et de sécurité.

Toutes les dispositions sont prises pour poursuivre les auteurs de telles accusations devant les juridictions compétentes.

Fidèle à sa tradition, la Gendarmerie Nationale réaffirme son attachement aux principes d’éthique et aux règles de déontologie qui encadrent l’exécution de ses missions, et encourage les populations à raffermir leur collaboration pour la reconquête du territoire national.

Ouagadougou, le 22 novembre 2023

Direction de la Communication et les Relations Publiques de la Gendarmerie Nationale