Algérie : 02 enfants morts et des dégâts matériels dans des intempéries

Les pluies diluviennes qui ont affecté, durant les trois derniers jours, plusieurs provinces (wilaya) du nord de l’Algérie ont fait deux morts et d’importants dégâts matériels, selon un premier bilan rendu public, jeudi en fin de journée, par le ministère algérien de l’Intérieur.

Les victimes, selon la même source, sont deux enfants de 7 et 9 ans surpris et emportés par les crues.

Le premier drame s’est produit dans la commune de Bouhachana dans la wilaya de Guelma, à l’est du pays, où une fillette de 7 ans qui était portée disparue, depuis mercredi soir, a été repêchée, ce jeudi en milieu de journée, par la protection civile algérienne après une vaste opération de recherche déclenchée tôt dans la matinée de mercredi.

Plus de 100 sapeurs-pompiers ont été mobilisés pour retrouver vivante la fillette, mais en vain.

“La fillette inanimée a été traînée par les eaux sur une distance de 5 km”, a indiqué le ministère de l’Intérieur.

Le second drame a eu lieu dans la commune de Khemisti dans la wilaya de Tipaza (50 km à l’ouest d’Alger). Dans cette localité fortement touchée par les intempéries, un enfant de 9 ans a succombé à ses blessures après l’effondrement d’un mur.

Par ailleurs, la Protection civile a indiqué que ses éléments ont sauvé plusieurs personnes, dont 30 ressortissants subsahariens qui étaient cernés par les eaux à Héliopolis dans la wilaya de Guelma (Est), l’une des wilayas les plus durement touchées par ce mauvais temps.

À El Tarf (Est), a ajouté la même source, 15 travailleurs ont été sauvés alors qu’ils étaient cernés par les eaux dans la commune de Besbes. Les pluies torrentielles qui se poursuivent toujours dans certaines régions ont provoqué d’importants dégâts matériels, dont la destruction de certaines infrastructures routières, l’effondrement d’habitations et l’inondation des établissements scolaires.

En début de matinée, de nombreuses routes inondées ont été fermées par les autorités avant d’être rouvertes suite à l’intervention des agents de la voirie.

Dans certaines villes, de nombreuses voitures ont été inondées par les eaux qui se sont accumulées.

Avec Anadolu