Workplace

Afrique : l’Algérie ravagée par des incendies

L’Algérie est en proie, depuis lundi, à de terribles incendies qui ont fait de très nombreux dégâts tant matériels qu’humains, notamment en Kabylie où la ville de Tizi Ouzou est la plus touchée, a-t-on appris de sources concordantes.

Selon des médias internationaux, au moins cinq personnes auraient déjà péri dans les flammes, tandis que la presse algérienne avance déjà 11 décès. Les autorités algériennes n’ont pas encore donné de bilan, jusqu’à 10h TU, mardi.

La protection civile fait état de 31 départs de feu, dont 10 pour la seule ville de Tizi Ouzou, 4 à Jijel, 2 respectivement à Bouira, Setif, Khenchela, Guelma et Béjaïa, et 1 à Bordj Bou Arreridj, Boumerdès, Tiaret, Medea, Tébessa, Blida et Skikda.

Avec une combinaison de températures caniculaires qui doivent atteindre jusqu’à 46 degrés ce mardi, doublées de vents puissants, les incendies continuent de se propager à grande vitesse, menaçant encore de nombreuses habitations.

Dans la presse locale, l’origine criminelle de ces incendies est très largement avancée.

« Dans la matinée (lundi), nous avons recensé cinq incendies que nous avons gérés avec la Protection civile (…) Au début d’après-midi, les incendies ont commencé à se propager partout sur le territoire de la wilaya. C’est la preuve que ce sont des incendies provoqués. Le jour a été bien choisi, avec la canicule et des vents forts. Impossible que ça soit des incendies naturels », a déclaré le directeur régional des forêts de Tizi Ouzou, dans une interview à l’ENTV, relayée par le site d’informations TSA-Algérie.

Selon l’agence de presse APS, une délégation interministérielle composée du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud, du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelhamid Hamdani ainsi que la ministre de la Solidarité nationale de la Famille et de la condition de la femme, Kaouthar Krikou, est dépêchée à Tizi Ouzou sur instruction du président Abdelmajid Tebboune.

Le bilan humain comme matériel pourrait évoluer dans les prochaines heures et ces incendies font évidemment échos à ceux connus par la Turquie, la Grèce ou encore l’Italie durant cette période de fortes chaleurs estivales.

Agence Anadolu

Workplace