Workplace

Aéroport international de Donsin : la fin des travaux prévue pour 2024

La Direction générale de la Maîtrise d’ouvrage de l’Aéroport international de Donsin (MOAD) a organisé le vendredi 06 août 2021, une visite de terrain sur le site du projet de réalisation du futur aéroport du Burkina Faso. Conduite par le Directeur Général de la MOAD, monsieur Adama BELEM, la délégation, composée des différents acteurs concernés par ledit projet, est allée apprécier l’évolution des ouvrages en cours d’exécution.

Le premier semestre de l’année 2024 est le rendez-vous pris par la MOAD pour la fin des travaux de l’Aéroport international de Donsin. Pour respecter cet engagement, les différents acteurs impliqués dans ce projet effectuent chaque mois, une visite de terrain pour suivre l’état d’avancement des travaux.
Pour le Directeur Général de la MOAD, monsieur Adama BELEM, l’état d’avancement des travaux des trois (03) grandes composantes de ce projet, que sont la réalisation des voies d’accès, la réalisation d’une base militaire et la réalisation de la plateforme aéroportuaire, sont appréciables dans l’ensemble.
Concernant les voies d’accès, Adama BELEM a affirmé que les travaux sont presqu’à termes. “Tout ce qui concerne le renforcement de la RN3 et la réalisation des différentes bretelles sont pratiquement achevés. L’éclairage public est aussi en cours de réalisation”, a-t-il ajouté.
Le Directeur général de la MOAD a souligné que « la voie d’accès direct au nouvel aéroport sera réalisée sous forme d’autoroute entre le rond-point de Kossodo à Ouagadougou, et l’aéroport ».
Démarrés en novembre 2020, les travaux de construction de la base militaire sont à un taux d’exécution de 20%. Un niveau de réalisation jugé appréciable par le premier responsable de la MOAD.

Selon le Directeur Général de la MOAD, les travaux de réalisation de la plateforme aéroportuaire sont à un taux de réalisation compris entre 75% et 85%. Ces travaux concernent entre autres les voiries, la clôture de l’aéroport, l’eau potable et l’assainissement, les bâtiments administratifs.

L’exécution des travaux du nouvel aéroport du Burkina Faso est confiée en maîtrise d’ouvrage publique et en maîtrise d’ouvrage privée. Les différents travaux en maîtrise d’ouvrage publique concernent entre autres la base militaire, les chaussées aéronautiques, l’assainissement et les bâtiments.
Pour la maîtrise d’ouvrage privée, le Directeur Général de la MOAD a soutenu que les ouvrages sont essentiellement marchands. Il s’agit, selon Adama BELEM, de l’aérogare, du hangar de fret, des travaux liés à l’énergie et à la télécommunication, et de la logistique. Il y a également des travaux de raccordement à l’ONEA, à la SONABEL et à la fibre optique, a-t-il affirmé. Cette partie du projet est gérée par une Société d’économie mixte. A ce niveau, les travaux commencent en mars 2022, pour s’achever en 2024.

Les principales difficultés rencontrées par les acteurs sur ce projet sont relativement dues aux insuffisances de crédits budgétaires et au déblocage des fonds des partenaires financiers. Pour Adama BELEM, avec l’implication des plus hautes autorités du pays, cette situation est en train de connaître un dénouement heureux.

A l’issue de la visite de terrain, le Représentant de l’ASECNA auprès du Burkina Faso, Victor NGANDJIRO, a félicité les responsables de la MOAD pour cette initiative. Il a souhaité que de telles rencontres entre les parties prenantes se multiplient afin que les travaux se réalisent dans de meilleures conditions.

Le futur aéroport international de Donsin, situé à 35 km au nord de Ouagadougou, couvre une superficie de 4 400 hectares avec une chaussée de 3,5 km extensible. Il a une capacité d’accueil d’un (01) million de passagers extensible à 5 millions par an.

Source : Service d’Information du Gouvernement

Workplace