Workplace

Ramadan 2021 à Ouaga : une célébration qui rassemble

Les musulmans burkinabè célèbrent ce jeudi 13 mai la fin du Ramadan. A Ouagadougou, les fidèles étaient nombreaux à la Place de la Révolution pour la prière de l’Aïd el fitr.

Etaient également présents à cette prière, une délégation chrétienne conduite par le Cardinal Philippe OUEDRAOGO; le Moogho Naaba BAONGO; plusieurs personnalités politiques, notamment le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala SAKANDE; les ministres d’Etat Zéphirin DIABRE et Clément P. SAWADOGO; le président de Le Faso Autrement, Ablassé OUEDRAOGO; et l’ambassadeur de l’Union Européenne au Burkina, Wolfram VETTER.

Après la prière, l’imam Abdallah OUEDRAOGO, dans son sermon, a félicité les fidèles musulmans d’avoir observé les privations et la pénitence du mois de Ramadan, tout en les invitant à faire un jeûne supplémentaire de six jours courant le Shawwal (mois suivant le mois de Ramadan), comme l’a prescrit le Prophète Mohamed (PSL).

En effet, a dit le Cheick OUEDRAOGO, les grâces de ces six jours de jeûne supplémentaire équivalent aux mérites de toute une année de jeûne. Il a également invité les fidèles musulmans à œuvrer pour la paix au Burkina Faso.

Répondant aux questions de la presse à l’issue de la célébration, le Cardinal Philippe OUEDRAOGO a dit être venu présenter ses meilleurs vœux aux fidèles musulmans. « Ce qui appartient au marigot appartient au caïman. Donc c’est la fête de nous tous », a-t-il déclaré.

Le Cardinal a également relevé que chaque année, le Pape, dans son message, invite les musulmans et les chrétiens à être des baptiseurs de l’Esperance et à avoir confiance en Dieu.

Le président de l’Assemblée nationale, quant à lui, a dit être venu prier pour lui-même, pour sa famille et pour le peuple burkinabè.  “Nous avons prié pour qu’il y ait la paix au Burkina Faso. J’ose espérer également qu’à l’entame de cette saison pluvieuse, notre pays aura abondamment de pluie pour qu’on puisse avoir de bonnes récoltes » a-t-il déclaré.

Workplace