Workplace

HCRUN : pour Eddie KOMBOIGO, un beau travail a été abattu, mais des questions restent en suspens

Le Chef de file de l’opposition politique burkinabè, Eddie KOMBOIGO, a reçu ce mardi 11 mai, la visite d’une délégation du Haut Conseil pour la Réconciliation et l’Unité Nationale (HCRUN), conduite par le président de l’institution, Léandre BASSOLE. M. BASSOLE et son équipe sont venus transmettre au CFOP, le rapport des cinq ans d’existence (20016-2021) du HCRUN. Une occasion pour le premier responsable de l’Opposition politique d’apprécier le travail fait par l’institution chargée de réconcilier les Burkinabè.

Après la remise officielle du rapport, le Chef de file de l’opposition a tenu à remercier le président Léandre BASSOLE, avant de rappeler que le HCRUN est l’une des dernières institutions créées par la Transition, qui existent toujours. Il a ajouté que le travail confié à cette institution était de réfléchir et trouver des solutions pour la réconciliation. Pour lui, un beau travail a été abattu, des solutions ont été trouvées, mais des questions sont restées en suspens.

Le Chef de file de l’opposition a également annoncé que ce rapport sera reversé au cadre de concertation des partis d’opposition. Il a rassuré ses visiteurs que le rapport serait exploité à des fins utiles. M. KOMBOIGO a terminé en invitant le président du HCRUN à une séance de travail dans les jours à venir, pour de plus amples explications sur des questions incomprises. Une proposition à laquelle le premier responsable du HCRUN n’a pas trouvé d’inconvénients.

Workplace