Workplace

Transports : Ouagarinter rénovée à plus de 4 milliards, a été inaugurée

Le Maire de la commune de Ouagadougou, Armand Pierre BEOUINDE, a procédé à l’inauguration de l’infrastructure rénovée de la gare routière internationale de Ouagadougou, appelée communément Ouagarinter, ce jeudi 08 avril 2021. C’était en présence de plusieurs membres du Gouvernement, de partenaires techniques et financiers, et de bien d’autres personnalités.

Pour le maire de Ouagadougou, la politique de rénovation des infrastructures urbaines fait partie du programme présidentiel, notamment en son volet 111, qui met l’accent sur le développement du transport et de la logistique. C’est ainsi que, dans le cadre de la valorisation du transport en commun relative au projet mobilité, il a été décidé de réhabiliter et construire trois gares routières publiques, à savoir celle de Ouagarinter, celle de Tampouy/gare du Nord, et la Gare de l’Ouest. La rénovation de Ouagarinter, dont les travaux ont débuté le 15 février 2019, selon le maire, va améliorer le flux de la mobilité urbaine, celui du transport, et apporter un certain confort aux passagers. Il a expliqué que ce projet est l’une des composantes du projet de développement durable de Ouagadougou, qui s’inscrit en droite ligne avec les orientations de Plan National de Développement Économique et Social (PNDES), et qui se présente sous forme de subvention d’investissement contractée par l’État burkinabè, et rétrocédée à la commune de Ouagadougou.

Le maire Armand BEOUINDE prononçant son allocution

Le maire BEOUINDE a ajouté que l’innovation majeure de cette gare est la valorisation du solaire. En effet, les toitures des trois halls de la gare sont recouvertes de 1513 panneaux solaires de type 240 watts, d’une capacité de production journalière de 2510,712 kWh pt, soit 2,5 MWH pt. Pour le premier responsable de la commune, l’objectif du projet est l’amélioration des conditions de travail des transporteurs et des acteurs associés ; l’amélioration des conditions d’accès à la gare, intégrant l’assainissement de la chalandise du projet et le confort des usagers ; et d’éradication de l’occupation anarchique de la voie publique.

La gare rénovée, toujours selon le maire, est bâtie sur une superficie aménagée de 1,7 hectare. Elle est constituée de quais d’embarquement pour grands cars, d’édifices à vocation administrative, sanitaire, commerciale; de parkings taxis; et prend en compte les préoccupations environnementales. Le coût de la réalisation s’élève à 4.362.695.409 FCFA, hors taxe et hors douane, selon la présentation du projet.

Le maire de Ouagadougou a invité les bénéficiaires à faire bon usage de la gare rénovée : «Elle doit être entretenue avec soins, afin que nous puissions tous profiter des services modernes qu’elle nous offre. Aux usagers, je vous exhorte individuellement et collectivement à préserver la qualité des infrastructures ». « La date de la mise à disposition de cette gare routière, est prévue dans les six prochains mois », a affirmé le maire. Quant au ministre des transports, il a tenu à féliciter le premier responsable de la commune de Ouagadougou, et à également invité les bénéficiaires à plus de responsabilité dans l’usage de la nouvelle infrastructure.

Armand Pierre BEOUINDE a par ailleurs annoncé qu’après l’inauguration de cette infrastructure moderne, suivra dans quelques semaines, celle de la gare de Pissy, en phase de finition.

Workplace