Workplace

Climat des affaires : l’OHADA prête à accompagner le Burkina Faso

Ce mercredi 18 août, le Premier ministre Christophe Dabiré a reçu en audience le Secrétaire permanent de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), M. Emmanuel Sibidi Darankoum. Ce dernier était accompagné par la ministre burkinabè de la justice, et son collègue de l’économie et des finances, qui sont tous deux des autorités de tutelles de l’OHADA .

Le Secrétariat permanent de l’OHADA a confié à la presse, à sa sortie, qu’il s’agissait d’une prise de contact avec le chef du gouvernement burkinabè. A l’occasion, il a demandé le soutien du Premier ministre et son accompagnement dans le cadre des activités de l’OHADA.
M. Darankoum a ensuite déclaré avoir remis des documents au Premier ministre, un échantillon de ce que l’OHADA a produit comme instruments.
En outre, la Secrétaire permanent a remis à Christophe Dabiré l’exemplaire d’un traité accompagné des actes uniformes appelés “code bleu”.
Pour M. Darankoum, il était nécessaire de remettre les instruments qui sont proéminents  pour une bonne gouvernance et un management efficient de nos institutions. << En un mot, l’OHADA est là comme un instrument prêt à accompagner le Burkina Faso dans tous les défis, aussi bien dans le cadre de la crise sécuritaire que de la relance économique >>, a t-il indiqué.

Les axes stratégiques de l’OHADA comprennent des projets novateurs, avec la possibilité d’accompagner les affaires publiques et économiques, et d’agir dans le sens de la promotion des investissements.


Le Secrétaire permanent a terminé en expliquant que l’OHADA a signé un accord avec les Hautes Études Commerciales de Montréal, une institution possédant un programme spécifique pour la formation des cadres et dirigeants des ministères et entreprises.

Souleymane Zoetgnandé

Et Laeticia Ouédraogo (stagiaire)

Workplace